Présentation

L'histoire de Presensya, c'est d'abord l'histoire d'une amitié. Hélène et Isaia se sont rencontrés à Lyon et  ont partagé  le mëme enthousiasme pour les chansons traditionnelles hispanophones et plus particulièrement séfarades.

Ils ont donné depuis 2006 plusieurs dizaine de concerts  au sein de festivals, de soirées associatives et privées.

 

Ce répertoire provoque un écho particulier en leur cœur et leur mémoire et enregistrent en 2008, un CD  de chansons séfarades intitulé : Racines.

En 2018, un nouvel album voit le jour : "Rencontres"

 

Plusieurs artistes ont joués avec eux à differents moments ; David Bruley - percussions , Eva Ellosi - violon, Jasser Haj Youssef - violon, Ruben Tenenbaum - violon, Wassim Halal -percussions, Mario Gomez - chant et percussions, Paul Mindy - percussions.

 

Aujourd'hui, Presensya s'est enrichi d'une nouvelle rencontre en la personne de Corinne, altiste et violoniste qui se sent touchée profondément par la musique de peuples en exil.

Biographies

Hélène Obadia fait ses études au Conservatoire National Superieur de Paris dans les classes de Lorraine Nubar puis Andréa Guiot et obtient en 1993 un 1er Prix de chant.

Elle débute rapidement son activité de soliste dans le domaine de l'oratorio et se forge un large répertoire allant de Bach à Honegger.

Elle développe son sens de la musique d'ensemble et du travail en groupe dans diverses formations comme le Groupe vocal de France où elle aborde notamment le répertoire de la musique contemporaine.

En 1995, elle est membre titulaire des Choeurs de l'Opéra de Paris.

Elle décide ensuite de se consacrer à une carrière de soliste et se tourne vers l'Allemagne où elle intègre en 98 la troupe du théâtre d'Osnabrück en tant que mezzo-soprano lyrique. Elle interprétera alors de nombreux grands rôles du répertoire et fera quelques incursions dans le domaine de la comédie musicale.

Sa vie personnelle et familiale la pousse à revenir en France en 2001 où elle continue tout d'abord son activité de soliste à l'Opéra National de Lyon et ensuite avec les Choeurs et solistes de Lyon-Bernard Tétu .

Ses objectifs évoluent; elle se tourne naturellement vers l'enseignement du chant, domaine qui la passionnait depuis lontemps mais dont le besoin de stabilité était incompatible avec une carrière active de soliste.

Elle est engagée en Septembre 2008 au Conservatoire d' Orléans et obtient son diplôme d'enseignement (CA) en 2009.

En Janvier 2013, elle intègre le Conservatoire de Cachan où elle enseigne actuellement. Et bien sûr, elle continue de se produire régulièrement en concert.

Hélène Obadia
Isaïa Vidal

Guitariste depuis l’âge de 16 ans, il s’est perfectionné au contact de Daniel Darmezin (guitariste de Los Chacos) et de Gilbert Rapatel (professeur de guitare au sein de la faculté de Musicologie de Lyon).

Pendant les années lycée et jusqu’en 1985, il joue dans différents groupes de musique andine.

De 1987 à 1996,  il accompagne André Bonhomme, auteur-compositeur-interprète lyonnais, tout en tenant le röle de répétiteur au sein d'un atelier chansons.

De 1996 à 1999, il accompagne Claudia Galibert, auteur-compositeur de chansons occitanes.

Et c’est en 2006 que sa rencontre avec Hélène Obadia (chanteuse lyrique), aboutit à la création de l’ensemble Presensya, autour d’un répertoire de chansons hispanophones.

Corinne Chevauché

Corinne Chevauché a suivi des études musicales (1982-1995) aux CRD ( ENM) d’Orléans, d’Aulnay-sous-Bois et au CRR (CNR) de Paris où elle a obtenu ses diplômes de violon, alto , musique de chambre , formation musicale, histoire de la musique et musique de chambre. Elle a suivi des cours de musique de chambre au CRR de Paris sous la direction des membres du quatuor Ysaÿe ainsi que des sessions de cours à ProQuartett (successivement au second violon puis à l’alto).

Elle a pratiqué également la musique de chambre au sein du Sextuor à cordes Interférences et a bénéficié d’un séjour au Centre des Arts de Banff (Canada) de septembre à décembre 1993.

Elle effectue quelques remplacements au sein de l’orchestre de Radio-France et de l’Ensemble Intercontemporain en 1997 - titulaire du C.A de violon depuis 1993 puis du C.A d’alto depuis 1995, elle enseigne l’alto depuis 1996 au CRD de Cachan (94).

Elle y a initié des projets collectifs tels que « l’alto dans l’Agglo » en 2009-2010, les Journées du 21ème siècle (depuis 2001), Rencontres jazz et cordes en mai 2010 et juin 2012 ; la « Fête des altistes » en février 2016.

Elle se produit régulièrement en concert dans différentes formations (trio à cordes, quatuor avec piano, quintette avec clarinette) avec des membres des Orchestres Colonne et ONDIF. Elle a également participé à des spectacles contes et musique (« Sur les Traces de Bartok » 2001-2004), cirque et musique (Tarkabaré 2005 ; Gadalka, 2007-2008) et récit de voyage musical (« les Mémoires du chapeau qui grince » 2012) avec la Compagnie les Frères Kazamaroffs (cirque actuel)  -  plus récemment, le spectacle Klesudra créé en 2014, est actuellement en tournée.

Paul MINDY

Percussionniste, chanteur, compositeur, Paul Mindy est spécialiste des musiques du Brésil.

Il est professeur titulaire d'enseignement artistique (percussions traditionnelles aire culturelle du Brésil) au CRR d'Aubervilliers - La Courneuve, il enseigne au CNSMDP (Conservatoire national supérieur de Musique et de Danse de Paris) ainsi qu’au Pôle supérieur de la musique à L'Université de Seine Saint Denis Paris VIII.

Il anime régulièrement des Classes de maître tant en France qu'à l'étranger (France ,Brésil ,Italie, Mozambique, Suisse, Allemagne, Monaco, Tunisie, Martinique, Réunion, Sénégal, Russie....).

Il reçoit le prix Georges Brassens et se produit à cette occasion à L'Olympia en tant que chanteur auteur compositeur.

Il reçoit également le prix de l'Assemblée Nationale en 2001 et en 2002, 2003, 2004, le Prix de l'Académie Charles Cros et en 2005 le prix de l'Adami en sa qualité d'arrangeur.

Disque d'or en 2008 pour les comptines du Baobab (édition Didier Jeunesse).

Il rejoint en mars 2016 le groupe Presensya, qui interprète des chants séfarades en langue djudezmo (judéo-espagnol).